Le chanteur fribourgeois Gustav coache 20 jeunes musiciennes et musiciens issus de la région – au-delà des frontières linguistiques – dans la cadre de la Gustav Académie. L’énergéticien Groupe E soutient le projet en tant que partenaire principal et met à disposition de ces talents prometteurs d’anciens locaux à côté de la centrale électrique de l’Ölberg, à Fribourg. Urs Vogt, directeur Marketing de Groupe E, évoque les détails de cette collaboration.


Pourquoi Groupe E soutient-il la Gustav Académie ?

C’est très simple : pas de musique sans électricité. Mais il y a bien plus que l’électricité qui nous relie. La musique est un point central de notre stratégie de sponsoring. Nous partageons des valeurs communes avec la Gustav Académie telles que l’ouverture, le respect et la durabilité. Et comme nous approvisionnons en énergie les cantons de Fribourg, Neuchâtel, Vaud et Berne, nos collaborateurs et nos clients proviennent des deux côtés du Röstigraben. C’est pourquoi nous tenons à améliorer la coopération et la communication au-delà de la barrière linguistique, et avancer ensemble. C’est aussi le but de la Gustav Académie au travers la musique.

Comment la coopération est-elle née ?

Gustav a toujours fait de la musique en Basse-Ville de Fribourg. Il y cherchait un endroit pour son académie. C’est ainsi qu’il a découvert la petite maison appartenant à Groupe E à côté de la centrale de l’Ölberg. Quand il nous a parlé de son projet, nous n’avons pas eu besoin de réfléchir longtemps. Nous voulons nous adresser et également promouvoir un groupe-cible plus jeune; sa demande est arrivée au bon moment.

Que donnez-vous concrètement aux étudiants de l’Académie ?

Nous sommes des partenaires, pas seulement des sponsors. Nous participons activement à la mise en œuvre, aidons à la communication et soutenons l’équipe là où nous le pouvons. Nous sommes en train de rénover la maisonnette à côté de notre centrale de l’Ölberg pour la mettre ensuite à la disposition des académiciens. Nous prévoyons d’y ouvrir une salle de répétition, le Groupe E Music Lab, le 17 juin 2018. En outre, nous voulons donner aux participants les connaissances dont ils ont besoin pour gérer leurs ressources financières et leur consommation d’énergie de manière durable. Ils apprendront aussi beaucoup de choses sur le travail avec les partenaires et les sponsors. Nous souhaitons également leur donner une chance de se produire lors de nos événements.

Urs Vogt et Pascal Vonlanthen étudient les plans du Groupe E Music Lab, en Basse-Ville de Fribourg, qui ouvrira ses portes le 17 juin 2018. Image : Stéphane Schmutz

Qu’attendez-vous de ce partenariat ?

Les musiciens de la Gustav Académie sont nos ambassadeurs. A travers leur histoire, ils contribuent à la visibilité de Groupe E. Nous espérons que cette formation leur donnera un bon départ dans le monde de la musique.

Comment Groupe E gère-t-il le bilinguisme ?

C’est l’une de nos valeurs fondamentales. Nos clients viennent de la Suisse romande et de la Suisse alémanique et aimeraient naturellement que nous les servions dans leur propre langue. C’est un grand défi pour les contacts oraux et écrits. C’est pourquoi nous avons déjà commencé à promouvoir activement le bilinguisme il y a dix ans. En interne, nous offrons des cours de langue et fournissons toutes les informations en français et en allemand. L’engagement en vaut la peine, notre bilinguisme est un avantage concurrentiel important. Depuis l’ouverture partielle du marché de l’électricité en 2009, nous pouvons garantir la couverture des entreprises actives au niveau national dans toutes les régions.

Vous êtes originaire d’Argovie. Comment est votre français ?

Je parviens à me faire comprendre dans le professionnel et le privé (rires). Je suis venu en Suisse romande il y a plus de 20 ans et j’y suis resté. Ma femme vient de Lausanne, notre fils a grandi avec les deux langues. Je vois le bilinguisme comme une énorme opportunité pour tous les habitants de notre pays.

Link: Groupe E


Légende:

Originaire du canton d’Argovie, Urs Vogt a rejoint Groupe E en 2011. Il a été nommé directeur Marketing en juillet dernier.

Photo © stemutz.com


Links sur ce thème